Panique à Neuilly !!!  je sais, je ne devrais pas parler de politique, mais l'époque est tellement étonnante ... Un président adulé il y a 6 mois, aujourd'hui décrié et presque foulé au pied par son propre camp ! les journalistes qui s'en donnent à coeur joie alors qu'hier ils faisaient le dos rond. Et ce "pauvre" David Martinon qui est viré du fauteuil doré qu'on lui destinait, avant même d'avoir essayé d'y grimper ... et ce même David Martinon qui n'a pas le droit de démissionner ! Le président tient à le garder à l'Elysée ... on y comprend rien ... mais les chiens commencent à aboyer .... S que la caravane va passer ?